Cotransportage.

Déménagement étudiant : cartons pleins, esprit léger.

16 septembre 2021

Démarrer les études c’est aussi parfois synonyme de changer de ville. Une étape qui peutse révéler assez anxiogène. Pas de panique, voici quelques conseils pour bien préparerson déménagement étudiant et aborder cette nouvelle étape avec sérénité.

Réaliser les démarches administratives

Quelques jours, voire quelques semaines, avant votre arrivée dans votre nouveau logement, vous devez réaliser quelques démarches administratives telles que :

  • choisir un fournisseur d’énergie : vous pouvez utiliser un comparateur d’énergie pour trouver votre fournisseur d’énergie adapté à vos besoins et aux caractéristiques de votre appartement ;
  • souscrire à une assurance habitation ;
  • changer d’adresse auprès des différents services publics (Assurance Maladie, CAF, etc.).

Trouver des aides financières pour les étudiants

illustration

Afin de réduire les coûts – d’autant plus lorsqu’on est étudiant – que peut engendrer un déménagement, quelques aides ne sont pas de refus. Vous trouverez aussi bien des aides au déménagement pour étudiant que des aides sociales.

L’aide à la mobilité Parcoursup

D’un montant de 500 €, elle est destinée aux bacheliers anciennement boursiers au lycée qui ont été reçus dans une formation en dehors de leur  académie de résidence. Vous devez en faire la demande directement sur le site.

L’aide à la mobilité en master

Cette prime de 1000 € s’adresse aux étudiants boursiers ayant validé leur licence ou bénéficiant d’une allocation annuelle spécifique pour étudiant en difficulté, et qui s’inscrivent pour la toute première fois en première année de master, dans une région différente de leur licence.Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34343

L’aide mobili-jeune

Si vous avez moins de 30 ans, que vous suivez une formation en alternance et que vous percevez des revenus inférieurs ou égaux au SMIC brut, vous pouvez vous tourner vers cette aide octroyée par Action Logement permettant de financer une partie du loyer. Elle dure le temps de la formation et son montant varie entre 10 et 100 euros par mois. Testez votre éligibilité.

La Garantie Visale

Il s’agit d’une caution locative pour jeunes locataires de 18 à 30 ans aidant à couvrir les impayés de loyers. Action logement règle directement le bailleur, puis se fait rembourser par le locataire. La caution est gratuite et couvre jusqu’à trente-six mois d’impayés de loyer. Site : https://www.visale.fr/

L’aide du Fonds de Solidarité pour le Logement

Cette aide concerne les jeunes de moins de 25 ans. Elle prend la forme d’une subvention ou d’un prêt et finance les frais pour accéder à un logement (dépôt de garantie, premier loyer, frais de déménagement et d’agence, mise en service de l’énergie) ou ceux liés à l’occupation du nouveau logement (loyers impayés, charges locatives, factures d’énergie, etc.). Elle est accordée selon le niveau de ressources du demandeur, mais les conditions d’obtention varient selon le département. Elle est à demander auprès de la CAF ou bien de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement du département.

L’aide du CROUS

Si vous remplissez un certain nombre de critères (sociaux, d’études, de nationalité, etc.), vous pouvez faire une demande de bourse auprès du CROUS. L’allocation annuelle vous exonère, entre autres et selon votre situation, des droits d’inscription universitaires.

L’Allocation de logement sociale (ALS)

Si vous percevez de faibles revenus, vous pouvez faire une demande d’aide auprès de la CAF telle que l’Allocation de logement sociale (ALS).

Attention, vérifiez bien que les aides qui vous intéressent soient cumulables entre elles.

Anticiper ses futures dépenses d’énergie

Afin de réduire vos coûts au quotidien, vous pouvez tout d’abord réaliser des économies d’énergie. Cela passe tout d’abord par choisir un bon fournisseur, comme nous l’évoquions dans le premier paragraphe, mais c’est aussi mettre en place des habitudes ou petites installations dès son arrivée dans le logement.

Ainsi, pensez notamment à :

  • ne pas surchauffer votre appartement, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) recommande une température de 19°C dans les pièces de vie et de 17°C dans les chambres ;
  • installer un film réfléchissant derrière chaque radiateur de manière à mieux diffuser la chaleur ;
  • débrancher vos appareils en veille : même en état de veille, ils consomment toujours de l’électricité, ce qu’on appelle les “consommations fantômes” (télévision, ordinateur, box internet, chargeurs, grille-pain, etc.) ;
  • utiliser une multiprise avec interrupteur qui permet d’éteindre tous les appareils en même temps ;
  • utiliser le “programme éco” de votre machine à laver ou bien choisir le lavage à froid pour le lave-linge.
Articles récents
livraison produits volumineux
Commerçants.

Optimisez vos livraisons volumineuses depuis votre magasin

Lire l'article

réduire dépenses en voiture
Utilisateurs.

Réduire ses dépenses en voiture : Découvrez comment avec Cocolis

Lire l'article

Cocolis finale bold award veuve clicquot
Cotidien.

Cocolis en finale du Bold Woman Award 2023

Lire l'article

Envoi de colis, transport et déménagement. Pas cher, écologique et 100% assuré.
A propos
  • FAQ
  • Suivre mon colis 📦
  • Affiliation
  • Espace presse
  • Nous contacter
  • Qui sommes-nous ?
  • Offres d'emploi et stages
  • Blog
    Applications mobiles
    Disponible sur Google Play
    Nous suivre

    Copyright Cocolis 2021. Tous droits réservés.
    Cocolis est enregistré à l'ORIAS sous le numéro 20002332.

    CGUCharte de confidentialité*Conditions de l'offreMentions légalesPréférence de cookies